Level 27 #2 : l’émission qui sait qu’il n’y a rien de plus mensonger qu’un gâteau

22 novembre 2010

Il paraît que l’étape la plus dure pour un jeune écrivain – aussi brillant soit-il – n’est pas celle de l’écriture de son premier roman mais plutôt de son second. Comment en effet ne pas décevoir les attentes des critiques exigeants et des fans enthousiastes ?

Ça tombe bien, nous à Level 27 on donne pas vraiment dans la littérature ; d’ailleurs on peut même pas vraiment dire qu’on dispose d’une horde de fans en délire. Ça pourrait nous chagriner, mais au contraire nous nous en réjouissons, car de ce fait notre deuxième émission ne peut être que bien meilleure que la première … Constatation sur ce lien pour les retardataires !

Eh oh bande de nazes, c’est l’heure d’écouter Level 27 !

Une fois l’émission savourée, dégustée, détestée ou que sais-je encore, tu peux donc à présent, cher auditeur, profiter de cette petite foire aux liens qui te donnera toutes les références nécessaires à la compréhension du deuxième volet de Level 27.

On commence donc – évidemment – par la vidéo de Keyboard Cat, dont la bande son nous a servi de jingle d’ouverture sous la menace demande expresse de ma très chère nouvelle co-animatrice.

Et si vous ne pouvez déjà plus vous passer de cet adorable chat à tee-shirt bleu et à l’air très digne, vous pouvez toujours regarder l’un de ses collègues lol-cat, le monorail cat, qui franchit un nouveau pas dans le n’importe quoi et l’inexplicablement drôle.

Dans un registre moins félin mais tout aussi roux, nous avons eu le plaisir de recevoir lors de cette deuxième émission Mr Jim Gaudin, qui est le professeur en charge du cours de Création et Monde du jeu proposé par le bureau des arts de SciencesPo. En toute bonne foi je peux d’ores et déjà t’affirmer que c’est le cours le plus cool de la Terre voire même de l’univers tout entier, et que d’après Vogue et Elle les jeux de sociétés seront THE nouvelle tendance pour l’année 2011, si si j’vous jure ma p’tite dame ! Ça serait dommage de passer à côté de tant de chic et de glamour, tout de même …

Je vous renvoie également vers le site de l’association BarGaming, dont Mr Jim Gaudin fait partie.

La première piste musicale de ce numéro était Oh! de Girl’s Generation. A noter que si l’envie vous en prend, vous pouvez toujours vous entraîner à répéter cette chatoyante chorégraphie ; et si vidéo de votre forfait il y a , promis on la postera ici…

Lors de l’agenda je vous ai parlé de deux bouquins sortis aux éditions La Volte, Le jardin schizologique et Ceux qui nous veulent du bien : à retrouver et à commander directement sur leur site.

En deuxième piste musicale vous avez eu le droit à Moondance de Nightwish, enregistré à l’époque de Tarja mais sans Tarja dedans quand même. Et oui.

(Je n’ai malheureusement pas de clips à vous fournir avec cette chanson, donc vous vous contenterez de cette couverture de toute beauté, avec la chouette de Harry Potter en guest-star.)

Lors de la rubrique conseils, Inès et moi avons parlé de La horde du contrevent d’Alain Damasio, de Kaboom, de Elite Beat Agents, des Mondes d’Aldébaran de LEO et enfin de Oban Star Racers. Ils sont tous disponibles chez vos  revendeurs tout aussi habituels que chéris, donc attrapez les tous (très mauvaise référence, je sais) !

Enfin, la dernière piste musicale était Don’t stop believing issue de la bande son de la-série-qui-ressemble-vaguement-à-High-school-musical-mais-qu-en-fait-c’est-pas-du-tout-pareil Glee; allez éventuellement jeter une oreille du côté de la version originale de la chanson par le groupe Journey qui est très sympa elle aussi !

Et c’est ainsi que s’achève notre deuxième foire aux liens. Inès et moi même espérons que vous avez apprécié ce deuxième volet et que vous serez au rendez vous pour le troisième ! N’hésitez pas à poster vos commentaires et autres suggestions sur l’émission, on se fera un plaisir de les lire avec autant d’attention que nos cours de macroéconomie la veille d’un partiel.

Pour conclure, puisqu’un chat rigolo vaut mieux qu’un long discours …


Comprendra qui pourra, hein.
Publicités

4 Réponses to “Level 27 #2 : l’émission qui sait qu’il n’y a rien de plus mensonger qu’un gâteau”

  1. Ho hai.
    On sent que le truc commence à bien se mettre en place, vous êtes bien à deux. Rien à redire sur le contenu, j’ai beaucoup aimé (même si à mon goût tu ne vends pas assez bien HeuBéHa : il fallait pas avouer que tu aimais un jeu avec Avril Lavigne dedans).
    Et puis pour SNSD pour moi rien ne remplace Gee (gee gee gee gee baby baby).
    En fait je me retrouve beaucoup dans ton émission, pourtant je ne suis pas geek pour deux sous, est-ce grave ? D:

    • tetsuovegeta said

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Contente que l’émission te plaise, et sache que si tu t’y reconnais dedans c’est avant tout parce que tu es une fille de qualité 😉

  2. Melhyrïa said

    Oh punaise, la horde du Contrevent ! Tellement bien ! J’avais adoré… Il faut que je le trouve en poche maintenant pour le relire… Oh… Trop bien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :